La technique de la cryolipolyse n’est pas exclusivement réservée au corps médical. Aucune loi n’interdit une esthéticienne ou un kinésithérapeute de pratiquer la cryolipolyse.
Alors quelle est la différence entre une séance de cryolipolyse chez un médecin esthétique et une séance de cryolipolyse dans un institut de beauté ou chez un kinésithérapeute ?

La température de refroidissement de la machine de cryolipolyse

En effet, les médecins esthétiques peuvent se permettre de prendre plus de risques et disposent donc d’équipements pouvant descendre jusqu’à -12°C. Les esthéticiennes ne prennent aucun risque pour la peau de leur client. Elles disposent d'équipements de cryolipolyse dont la température est volontairement bridée pour garantir une solution minceur sans danger à leurs clients. L'appareil de cryolipolyse Cryocell est bridé à -5°c et a été testé pour ne pas causer de lésions sur la peau.

 

Le nombre de séances de cryolipolyse préconisé

Parallèlement, le nombre de séances de cryolipolyse pourra varier entre le médecin et l’esthéticienne. Tandis qu’une ou 2 séances suffira chez le médecin esthétique, l’esthéticienne proposera 3 séances plus sécurisées pour arriver au même résultat en douceur sans risque pour la peau et en laissant le temps à l'organisme d'évacuer les graisses ciblées par la cryolipolyse.

La cryolipolyse est une technique non invasive : pas de canules, pas d’aiguilles, pas d’anesthésie ni d’effraction cutanée. C’est une technique indolore et très bien tolérée. Toutefois, cette nouvelle technique minceur n’est pas anodine. Des règles et des protocoles sont à respecter pour travailler en toute sécurité. De plus, une formation est obligatoirement dispensée avec l’achat de l’équipement CryOcell.

 

La déontologie du distributeur Corpoderm

Utiliser des appareils de haute technologie sur le corps n’est jamais anodin. D’où l’importance de vérifier le professionnalisme des distributeurs de ce type d’équipements. Présent sur le marché de l’esthétique depuis plus de 10 ans, Corpoderm applique des tests rigoureux aux équipements qu’il distribue. Pour garantir la réputation de ses équipements High Tech, des formations sont donc dispensées avec des protocoles, des diagnostics clients, outils d’aide au travail…

Ce site utilise des cookies pour son fonctionnement et la mesure d'audience. En savoir plus.